ARTISTES SOUTENU·ES 2020-2021

RÉSIDENCES TECHNIQUE

MARIA KEFIROVA

backs.boxes.towels (Dance Cure) est issue du désir de Maria Kefirova de rendre le son visible et de construire l'espace par la physicalité. Ce travail découle de sa curiosité envers le concept de l’hyper extériorité et se développe par l’expérimentation de frictions et de déballages.
Nos esprits, nos doigts et nos regards glissent constamment sur des écrans plats. L’immatérialité du monde cybernétique efface les frictions. Frotter les peaux et les écrans, remplir des boîtes avec des sons et explorer son corps comme point de convergence des entrées et sorties.

PARTS+LABOUR_DANSE

Efer signifie « cendres » en hébreu et apparaît souvent dans les expressions de deuil. La pièce traite les cendres comme symbole à la fois de finalité et de renouvellement. Ce symbolisme évoque la désorientation et l'isolement. Cependant, l'universalité de cette résonance émotionnelle nous unit. Comment incarner l'espace liminal de la perte, dichotomisé par la finalité et la possibilité, et défini par son potentiel transformateur ? Comment incarner cet état à la fois dénudé et débordant ?

Création : David Albert-Toth et Emily Gualtieri
Interprètes : Charles Brecard, Léna Demnati, Maïka Giasson, Brianna Lombardo, Milan Panet-Gigon, Nicolas Patry, Fabien Piché et Geneviève Robitaille

RÉSIDENCES STUDIO

STÉPHANIE FROMENTIN / EMMALIE RUEST

It’s Fine est un projet interdisciplinaire cocréé et interprété par Stéphanie Fromentin et Emmalie Ruest. Inspirées par des jeux d’esprit, de trompe-l’œil, d’illusions d’optiques et d’autres stimuli sensoriels, elles se sont donné comme mission de transposer dans le corps la sensation évoquée par ces jeux surréels, pour ensuite les partager avec un public. Leur recherche est une compilation d’idées montées en vignettes, tel un voyage à travers les sens, cherchant à créer une atmosphère à la fois hypnotique et surprenante à vivre, autant pour l’observateur que pour elles-mêmes.

ALEXANDRE MORIN

Dans Plasticity/Desires, six interprètes remodèlent un paysage de sculptures d'argile et manipulent un dispositif sonore afin d’explorer la nature transformable des matériaux brutes, de la substance auditive, ainsi que celle des corps. À travers la répétition et le travail manuel, les performeurs.euses façonnent les diverses matières et s’y abandonnent. Ici, Other Animals examine les notions de désirs individuels et mutuels en creusant des éléments propres à la nature humaine: volontarisme, instinct de survie, facultés acquises et innées, pulsions sexuelles et fascination pour la violence. Plasticity/Desires traite de l'importance du corps et de son environnement dans la construction des identités.

Co-créateur : Jonathan Goulet
Interprètes : Justin de Luna, Gabriel Dharmoo, Sara Hanley, Mathieu Leroux, Leïla Mailly et Morena Prats
Collaborateur.trices: Hugo Dalphond, Pascale Girardin, Sophie Michaud, Angela Rassenti

JAMES PHILLIPS

Nostalgie(s) est un projet de recherche et création inspiré par le désir du passé. James Phillips, assisté par la chorégraphe Catherine Gaudet, rassemble des fragments de nostalgie, fouille ce qui nous hante afin de mieux avancer.

EMILE PINEAULT

Le projet collaboratif A wet dream explore la relation entre les sphères intimes de la sexualité, des rêves et de l'imagination. Dans cette recherche, des artistes provenant de différents médiums artistiques interagiront avec des outils et des objets d'exercice, de yoga et d’automassage pour explorer les politiques de « care » et de « cuteness ».
.

AMÉLIE RAJOTTE

La Disparition des choses est une œuvre performative qui fait constamment dialoguer la vidéo et le son avec l’écriture chorégraphique, dans un espace où la nature n’existe qu’en forme de souvenir ou de représentation numérique. La question de départ est simple : si nous avons besoin d’un contact avec la nature, comment la remplacer lorsqu’elle disparaît ? Peut-on le simuler ? Cette nouvelle œuvre propose une méditation sur l’impermanence des espaces verts ainsi que sur la relation aussi nécessaire que fragile qui nous unit à eux.

Interprètes : Lisanne Goodhue et Marie-Philippe Santerre

HÉLÈNE REMOUÉ

SANS RIEN FORCER est un solo libérateur qui explore l’origine du « groove » en y cherchant sa finalité. Devenant alors métronome, l’interprète compose et décompose une pulsation interne et indomptée. Si le groove fait appel aux sensations de joie et de festivité... que se passe-t-il si seule sur scène, un état différent lui est imposé ? Est-ce qu’un groove peut être dramatique, lourd et grave ? Travaillant ainsi sur le changement de perspective, SANS RIEN FORCER est un quête sensorielle qui résiste, persiste et... se détache.

Interprète : Cara Roy

MENTORATS

MATÉO CHAUCHAT
Mentor : Manuel Roque

Dans ce solo, Matéo Chauchat tente d’exprimer différentes contradictions qui le traversent : son besoin de tout changer et son besoin d’accepter ce qui est ; celui de tout remettre en question et celui de tout fixer. Misérable est une courte pièce qui rend hommage à la vie… la vie en son sens profond, immense et suprême. La vie comme une vibration interne et puissante qui nous appelle à être à la fois le meilleur et le pire de nous-même.

MARIE MOUGEOLLE
Mentore : Angélique Willkie

EMMANUEL.LE est un projet solo qui interroge les conceptions et perceptions du genre à travers le parcours transformateur d’un personnage hybride. Sorte d’alter ego fictif et performatif, EMMANUEL.LE revendique une identité multiple où féminin et masculin cohabitent et se réinventent mutuellement, dans son corps dit « féminin ». Dans cette recherche, le genre est expression vivante, créative, subversive et performative. Sous le mentorat d’Angélique Willkie, Marie Mougeolle explorera plus particulièrement les interactions entre mouvement et voix et la manière dont elles peuvent affecter sa manière de vivre et de sentir le.s genre.s.

SOUTIEN À L'ENTRAINEMENT

.
Cette année, Circuit-Est offre à Zoé Delsalle et Fauna Lopera Lopez un soutien au perfectionnement, alors que nos compagnies membres en attribuent un à Cara Roy. Ces trois interprètes ont la possibilité de participer gratuitement à l’intégralité des classes de maîtres et ateliers 2020-2021. En parallèle, Marie-Maxime Ross pourra prendre part gratuitement à son coup de cœur : une semaine de classes ou d’ateliers, sélectionnée dans la programmation de cette saison.

..........

Partenaire du programme Soutien aux artistes

Crédits photos : Laboratoire PopMolle © Circuit-Est centre chorégraphique — Maria Kefirova © David Wong —  Brianna Lombardo, Maïka Giasson, lumière de Paul Chamber dans Efer de Parts+Labour_Danse © Bobby León — Alexandre Morin © Jonathan Goulet — Marie-Philippe Santerre © Amélie Rajotte — Cara Roy © Arianne Nantel Gagnon — © James Phillips — Emile Pineault © Sarah Lett — Emmalie Ruest © Craig Chambers — Illustration © Camille Mougeolle — Matéo Chauchat © Jenna Beaudoin — Zoé Delsalle © Sébastien Fleurant — Fauna Lopera Lopez © Michael Slobodian — Cara Roy © Amélie Gauthier