CIE MANUEL ROQUE

22, 23 et 25 août : bang bang au Festival International des Brigittines à Bruxelles (Belgique)

Danser jusqu’à se perdre – ou se découvrir. Arriver à ce point où l’endurance laisse affleurer un être différent. Celui-ci est-il plus authentique, plus touchant ? Évoque-t-il des défis sans limite où l’humain se laisse broyer par son goût du record et de l’exploit ?

Manuel Roque bouge, danse, bondit, sans jamais relâcher la tension : il aborde de front sa propre performance comme si elle métaphorisait nos vies stressées.
Exploration en forme de manifeste sur le dépassement de soi, bang bang est un objet scénique pour soliste kamikaze qui n’arrêterait jamais de chercher sa cible. C’est que celle-ci se trouve sans doute en lui…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Manuel Roque dans bang bang © Marilène Bastien