LOUISE BÉDARD DANSE

21 novembre 2017 | Maison de la culture Frontenac | Montréal [Québec]
23 novembre 2017 | Maison de la culture Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension | Montréal [Québec]
25 novembre 2017 | Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord | Montréal [Québec]
28 novembre 2017 | Maison de la culture Rosemont-La-Petite-Patrie, Collège Jean-Eudes | Montréal [Québec]
30 novembre 2017 | LaSalle, Centre culturel Henri-Lemieux | Montréal [Québec]

 

La Démarquise parle essentiellement du féminin. Composé de cinq personnalités fort différentes, ce quintet fait de dérives, de fabulations et d’historiettes sans début ni fin, amène la jeunesse et la flamboyance de la féminité sur scène, sans toutefois se priver d’aller-retour vers des zones plus sombres. Comme les reflets d’un prisme lui renvoyant une image dont elle ne saurait se satisfaire, La Démarquise se joue d’elle-même.

La Démarquise c’est la reconnaissance que l’on porte aujourd’hui à sa condition de femme, une danse déposée dans un écrin où souffle une inspiration jubilatoire. C’est aussi la fameuse tache rouge et toute sa symbolique liée à la femme. C’est entre autres un hommage aux femmes autochtones disparues, aux Demoiselles fébriles. Inspirée du travail iconographique de l’artiste Paula Rego, La Démarquise ouvre un dialogue où se jouent contrariétés et affranchissement, drame et volupté, porté par la poésie des corps sur scène.

« Emprunter quelques visages de femmes au détour d’un mythe, d’une fabulation ou d’une image tirée du réel comme cette femme que j’ai vu pendant des années se promener en petit vélo avec ses sacs « d’itinérance ». Emboiter des histoires, s’offrir des instants de mystère et de poésie. Aller sur des sentiers parce qu’il fallait à tout prix les fouler. C’est ce que je voulais faire avec La Démarquise ». – Louise Bédard

Les 5 interprètes évoluent dans un décor sobre meublé d’accessoires dérangeants signé Marilène Bastien et promet une expérience résolument rafraichissante !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Miriah Brennan, Marie-Claire Forté, Alanna Kraaijeveld, Sarah Williams, Gabrielle Surprenant-Lacasse © G. Valeska