ARTISTES SOUTENUS 2017-2018

RÉSIDENCES TECHNIQUES

CLARA FUREY

Avec Cosmic Love, Clara Furey compose une pièce autour de représentations intuitives et poétiques de phénomènes physiques, encourageant un hyper-éveil des sens. Dans un espace scénique épuré dans lequel toute forme de communication devient possible, les cinq performeurs font vibrer l’espace et ouvrent un univers participatif infusé de synchronicité où divers partages énergétiques s’opèrent.

Considérant l’art comme un moyen de relier les entités entre elles, autour d’une spiritualité sans dogmes, la chorégraphe cherche à créer des liens entre les médiums, les êtres et les sens.

“Il faut cacher la profondeur. Où ça? À la surface.”
- Hugo von Hofmannsthal

Cosmic Love
6 – 16 décembre 2017
Danse Danse

Photo : Clara Furey, Winnie Ho © Francis Ducharme - Mathieu Verrault (design graphique)

 

JACQUES POULIN-DENIS

Devant nous, une personne seule avance. Elle marche sur une plateforme surélevée dont la surface, un tapis roulant, défile sous ses pas à des vitesses variables. Elle marche, court, flâne, s'enfuit, se traine et s'emporte. Tel un rat de laboratoire qui se démène dans sa roue stationnaire, elle parcourt artificiellement les états et situations qui nous définissent en tant qu'êtres humains. Aller/simple observe cette ironie de notre ère contemporaine qui nous entraine à sans cesse courir après notre souffle et qui du même pas nous pousse à nous dépasser nous-même. 

Photo : Claudine Hébert © Xavier Curnillon

 

RÉSIDENCES STUDIO

ANNE THÉRIAULT

Anne Thériault poursuit actuellement sa recherche chorégraphique afin d’exalter la cinématographie des corps, stimuler les sens et frapper l’imaginaire d’autrui. Avec le projet de recherche Récital entamé en 2015, elle met en place un climat chorégraphique, sonore et visuel pour trois femmes et trois thérémines, instruments de musique électronique activés par la proximité des corps.

 

SARAH-ÈVE GRANT
Danse ta Vie est le quatrième volet d’une série de portraits qui explore les fines limites entre la biographie et la fiction. Il s’agit d’un portrait de la classe technique de danse contemporaine enseignée par Marc Boivin et portée par 12 danseurs et un musicien. Cette recherche propose d'accéder aux mouvements et à la virtuosité du danseur en situation d’apprentissage, en explorant un territoire quotidien et intime.

Photo : © Dominique Bouchard

 

SÉBASTIEN PROVENCHER
Children of chemistry est une pièce qui questionne les mécanismes de construction sociale du genre masculin par le biais de la culture populaire et de l’univers sportif. En proposant un univers chorégraphique ludique et rafraichissant, Sébastien Provencher s’attaque à la virilité masculine et à l’hypermasculinité pour repenser notre conception du genre dans l’espace publique et scénique.

Children of Chemistry
16 – 19 novembre 2017
Tangente

Photo: Miguel Anguiano, Jossua Collin Dufour © Justine Latour

 

ERYN TEMPEST + CAMILLE LACELLE-WILSEY
Ghostbox est une pièce de danse, une installation vidéo super 8 et un espace lumineux. Chorégraphiée et interprétée par Eryn Tempest et Camille Lacelle-Wilsey, cette pièce explore les thèmes d’apparition, de disparition et de suspense dans un univers scénique obscure inspiré par le film, la photographie et la chambre noire.

 

LOUIS-ELYAN MARTIN
Il est une catégorie d’humains pour qui l’ascension au pouvoir devient une quête irrationnelle. Peu importe les obstacles à franchir ou ceux qui en subiront les effets néfastes, cet homme atteindra le sommet pour y jouir de sa domination. Avec TITANOMACHIE, Louis-Élyan Martin retrace ce chemin insatiable dans un mouvement brut, instinctif et contraignant, avec le mythe de Prométhée en arrière-plan.

Photo : Louis-Elyan Martin © Svetla Atanasova

CAROLINE LAURIN-BEAUCAGE

Dans Habiter sa mémoire 2, la chorégraphe et danseuse Caroline Laurin-Beaucage transporte son studio de création en extérieur et convie les spectateurs à assister en temps réel à la naissance de son prochain solo. Durant 4 heures, installée dans une boîte transparente sans murs, à l’image d’une maison, elle créé une danse qui la replonge au cœur de son parcours d’interprète d’où elle fera émerger toutes les traces et mémoires de son corps. Équipée d’un système de senseurs, elle captera des données sur l’environnement et son état physique qui seront retransmises en direct durant la représentation. Ces données factuelles sont donc juxtaposées à la poésie d’un corps dansant, qui se déploie en dialogue avec environnement, passants et spectateurs. Tout au long de la journée, les spectateurs peuvent s’installer autour de la boîte afin de s’immiscer dans l’intimité de l’artiste et se laisser imprégner par les élans de ses  souvenirs.

Photo : Caroline Laurin-Beaucage © Caroline Désilets

MENTORAT

BETTINA SZABO
Cuña (du guarani : femme)
Ce projet explore la perception qu’ont les femmes d’elles-mêmes en société. Bettina s’intéresse précisément au phénomène de la mysoginie intériorisée : la perpétuation du discours misogyne et hétéronormatif occidental par les femmes. Pour cette exploration, elle travaillera avec Rosie Contant, Kim Henri, Catherine Dagenais-Savard et Katie Philp, sous le mentorat d'Angélique Willkie.

Photo : Catherine Dagenais-Savard, Pierre-Alexandre Savard © JayTse 

 

SOUTIEN À L'ENTRAINEMENT

Trois interprètes sont invités à participer gratuitement à toutes les activités de la saison. Cette année, nos dix compagnies membres offrent un soutien à l'entrainement à Marilyne Cyr alors que Circuit-Est en attribue un à Charles Brécard et Chloé Ouellet-Payeur.

Photos : Charles Brécard © Olivia Nguyen - Chloé Ouellet-Payeur © Julie Artacho - Marilyne Cyr © Michael Slobodian

..........

.
Partenaire du programme de soutien aux artistes

..........

Photo : Louis-Elyan Martin © Svetla Atanasova